Prix de la réparation d'un disque dur

Illustration dépannage informatique

Un disque dur contient des données personnelles ou professionnelles d'importance, aussi il s'avère particulièrement essentiel de pouvoir faire réparer cet appareil rapidement lorsque celui-ci tombe en panne pour une raison ou pour une autre. Combien coûte une telle prestation ? Quels sont les facteurs de variation du prix ? Comment éviter les dégâts ?

Faire réparer son disque dur

Il existe plusieurs sortes de problèmes qui peuvent entraîner un dysfonctionnement du disque dur, notamment une surchauffe, une partition supprimée par erreur, un disque introuvable… Par conséquent, lorsque l'on ne s'y connaît pas vraiment en informatique, il est essentiel de faire appel à un professionnel qui s'occupera de régler le souci en un minimum de temps possible. Les tarifs de prise en charge d'une réparation comprennent le diagnostic (même si ce dernier est souvent gratuit), les pièces, la main-d'œuvre ainsi que les frais de laboratoire. Il faut compter entre 300 et 700 euros dans l'ensemble pour une réparation poussée permettant de récupérer l'intégralité de ses données. À ces prix, il faut ajouter les frais d'expédition et de retour du matériel, mais aussi selon les circonstances le coût d'une destruction sécurisée du support à environ 20 euros, le cryptage des données pour une trentaine d'euros, ou encore le prix d'un support de remplacement pour le retour des données.

Dépannage d’un support de stockage des données

Les prix varient grandement en fonction de l'origine de la panne. Lorsqu'il s'agit d'une panne dite « logique » ou de surface, le prix tourne aux alentours de 150-200 euros. Pour une panne électromécanique, il faut plutôt s'attendre à une facture de 500 euros, voire plus si l'on a affaire à un problème mécanique multiple ou complexe. Certains professionnels proposent un diagnostic entièrement gratuit, ce qui peut s'avérer très utile dans le cas où l'on ne sait pas vraiment combien la prestation finale va coûter. En outre, des sociétés prévoient des interventions de récupération en urgence pour les cas les plus compliqués ou qui nécessitent un dépannage rapide. Dans ce cas, les prix augmentent très vite, jusqu'à se rapprocher des 1 000 euros. Autant dire qu'il faut vraiment vouloir récupérer ses données !

Éviter les dysfonctionnements des disques durs

Pour conserver son disque dur le plus longtemps possible, il est conseillé de le tenir à l'écart de la lumière du soleil pour éviter les surchauffes. Certains boîtiers à coque métallique sont toutefois plus résistants face aux hautes températures puisqu'ils renvoient la chaleur vers l'extérieur. Les chutes sont à l'origine d'un grand nombre de problèmes, par conséquent il convient de toujours veiller à poser l'appareil dans un endroit sûr et le manipuler avec soin. Enfin, le disque dur doit être stocké dans une boîte à l'abri de la lumière et de l'humidité.